Un professionnel pour porter l’ambitieux projet de l’accès universel à la santé

0
616

C’est l’une des priorités de l’exécutif togolais : garantir l’accès de toutes les couches de la population à des soins de santé de qualité. Plus qu’un engagement, c’est une forte conviction du Chef de l’Etat que l’inclusion sociale implique la santé pour tous. De fait, c’est à un professionnel aux compétences avérées que Faure Gnassingbé a choisi depuis le 08 septembre dernier, de confier le ministère dédié à la mise en œuvre de l’accès universel aux soins. En effet, Jean-Marie Koffi Ewonoulé TESSI, qui succède à Mamessilé Aklah AGBA-ASSIH, revendique plus de deux décennies d’expérience dans le management des assurances.

Depuis le troisième trimestre 2021, le Togo a adopté le principe d’une assurance maladie universelle, visant à garantir l’accès de toutes les couches de la population à des soins de qualité à coût réduit, à travers un mécanisme de mutualisation des risques et de solidarité dans le financement. Cette couverture universelle s’inscrit dans le cadre des mécanismes d’inclusion prévus à l’Axe 1 de la Feuille de Route Gouvernementale, de même que dans l’esprit de l’ODD3 et des principes de la Convention 102 de 1952 sur la sécurité sociale comme norme minimum de l’Organisation internationale du Travail (OIT) ratifiée par le Togo. Elle s’aligne également sur d’autres normes pertinentes du travail, notamment la Convention 130 de 1969 concernant les soins médicaux et les indemnités de maladie et la Recommandation 202 de 2012 relative aux socles de protection sociale.

Innovant

Le système que met en place le gouvernement togolais est innovant en ce qu’il est global, cohérent et intégré. Composé d’un régime d’assurance maladie obligatoire de base et d’un régime d’assistance médicale, son champ d’application matériel couvre les risques liés à la maladie, aux accidents non professionnels et à la maternité, tout en maintenant une logique de prévention favorisant l’éducation sanitaire de la population. Il prend en compte les agents publics et assimilés, les travailleurs régis par la Code du travail (secteur privé formel), les acteurs de l’économie informelle et agricole, les indépendants, les bénéficiaires de pension et rentes, ainsi que les personnes qui ne disposent pas de ressources nécessaires pour contribuer à l’assurance maladie obligatoire.

Compétence et expérience

Pour porter cette innovation majeure dans le système de gouvernance sociale au Togo, Faure Gnassingbé fait désormais confiance à un spécialiste des assurances, réputé compétent et professionnel.

La cinquantaine accomplie, Jean-Marie Tessi est juriste de formation, nanti d’une Maîtrise ès Sciences Juridiques obtenue à l’Université de Lomé , promotion 1998 dont il est le major, et d’un Diplôme d’Etudes Approfondies ( DEA) en droit privé fondamental, également obtenu à l’Université de Lomé en 2009. En 2002, il obtint un Diplôme d’Etudes Spécialisées en Assurances (DESS-A) à l’Institut international des Assurances (IIA) de Yaoundé.

Le nouveau ministre de l’Accès Universel aux soins a commencé sa carrière comme assistant d’expert dans le cabinet d’expertises techniques d’assurances CABERI en 1998 avant de rejoindre en 2003 Beneficial Life Insurance Togo, Assurance-Vie, actuellement Groupe Prudential comme attaché  de direction chargé du contrôle technique et de la coordination de l’action commerciale, et la même année, FEDAS-TOGO devenue OGAR ASSURANCES-TOGO, groupe OGAR.

En 2005, il est recruté à NSIA-ASSURANCES où il occupera pendant 8 ans successivement les postes de directeur du courtage et directeur des opérations commerciales et techniques.

En 2014, il rejoint GTA ASSURANCES, du groupe Banque Centrale Populaire (BCP)comme directeur général. Depuis septembre 2022, il est également directeur général de GTA ASSURANCES VIE.

Administrateur de plusieurs sociétés, il intervient comme chargé de cours  dans plusieurs universités africaines, notamment à l’Institut international des assurances (IIA-Yaoundé, Cameroun),  à l’Université de Lomé, à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest ( UCAO) ou encore à l’Institut supérieur de droit et d’interprétariat ( ISDI).

Très engagé dans le milieu associatif et professionnel, le discret  Jean-Marie Tessi est  par ailleurs secrétaire général de l’Association des grandes entreprises du Togo ( AGET), sénateur et formateur à la Jeune Chambre Internationale ( JCI).