Max Amegee en exposition à la Semaine Africaine de l’Unesco à Paris

0
1001

L’Afrique a été mise à l’honneur à Paris à l’occasion de la Semaine africaine de l’UNESCO, qui a eu lieu le 25 mai (Journée mondiale de l’Afrique) et du 5 au 9 juin 2023, au siège de l’organisation onusienne dans la capitale française. Le talentueux artiste togolais aux multiples casquettes, Max Amegee, y a représenté le Togo.

Max Amegee et Dalva Ringote, Ministre angolais du domaine social

Conformément au thème de l’Union africaine pour l’année 2023 qui est « l’Année de la AfCFTA (Accord établissant la Zone de libre-échange continentale africaine) : Accélération de la mise en œuvre de la ZLEC », la Semaine africaine 2023 à l’UNESCO, l’un des événements annuels les plus marquants du groupe Afrique de l’organisation onusienne, a été célébrée sous le thème « L’éducation, la culture et la science dans le développement des échanges intra-africains ».

L’évènement avait pour ambition de mettre en exergue la contribution des secteurs de la culture et des sciences notamment les nouvelles technologies, à la promotion des échanges entre les pays africains, particulièrement dans le domaine du commerce, à l’aune de l’entrée en vigueur de la AFCFTA.

De fait, Max Amegee a représenté le Togo parmi les 54 pays du continent à travers une exposition réussie.

Max Amegee et l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire en France

Pour rappel, cet avocat inscrit au Barreau de Paris et diplômé de philosophie, a à son actif plusieurs centaines d’œuvres dont plusieurs ont été acquises par des collectionneurs comme Edem Kodjo et l’Ambassade de France à Lomé, de prestigieux cabinets d’avocats parisiens et des anonymes, et collabore depuis 2014 avec des galeries d’art.

Il compte des expositions en Allemagne et en France, un vernissage à Paris, des illustrations pour plusieurs éditeurs, ainsi que deux participations à la Biennale du Palais de Paris.