Bernard Brisé, transpose Paris à Lomé grâce à ses œuvres

0
754

La photographie, ou l’art d’immortaliser le temps, les instants et les visages, était à l’honneur le jeudi 19 octobre 2023. C’était à l’occasion d’une exposition du photographe français Bernard Brisé à l’Institut Français du Togo sur le thème “Lomé / Paris”.

Plusieurs œuvres d’une résidence d’artistes portée par l’association Filbleu et la Commission Nationale de la Francophonie du Togo organisée en janvier / février 2022, ont été exposées. Une exposition qui a attiré des passionnés de la photographie qui durant deux heures ont parcouru, interprété et vécu des sensations aussi riches que variées au regard des tableaux présentés.

Remplie de diversité, d’exotisme et d’une touche particulière portée sur l’Afrique en général et le Togo en particulier, les clichés de Bernard Brisé transmettent un message qui quelquefois brise les tabous du colonialisme, mais aussi servent de base pour la construction d’un avenir mieux que le passé sombre qui gangrène les esprits.

Sur ces images, Bernard Brisé met en perspective un personnage véhiculant un message traditionnel et original avec la tour Eiffel en arrière-plan. Comme il le souligne d’ailleurs, le processus d’exposition consiste à déconnecter un lieu et des personnes de leur contexte local et de les replacer dans un cadre.

Pour la majorité des participants émus par cette exposition, il ne s’agissait pas de simples images, mais d’une histoire qu’on lit dans le regard des personnages. Comme Ophélia, étudiante en médecine qui participe pour sa première fois « Je trouve magnifique, qu’une simple image puisse raconter toute une histoire d’il y a plus de 100 ans. Le choix des personnages et les scénarios photographiés m’ont laissée inerte. »

Cette exposition était également un lieu idéal pour se reconnecter à ses origines. C’est ce qu’affirme Vicentia, en vacances au Togo, « j’ai particulièrement aimé le tableau d’un personnage portant un masque. Il m’a fait revivre ce que j’ai en quelque sorte raté de magnifique au Togo. »

Il faut cependant rappeler qu’avec l’organisation de ces résidences d’artistes ayant abouti à l’exposition, Cyriaque Noussoglo, président de l’association Filbleu prône l’interconnexion culturelle. De fait, la présence de Bernard Brisé, venu de Bordeaux, a aussi été l’occasion pour le plasticien Jerry Orlando d’exprimer son art en France.