L’INAM partage les fondamentaux de la couverture maladie universelle avec les journalistes

0
601

L’Institut National d’Assurance maladie (INAM) réunit plus d’une vingtaine de journalistes en une session de formation sur « Les fondamentaux pour la mise en œuvre d’une assurance maladie universelle (AMU) viable ».  Cette séance de deux jours démarrée ce 21 septembre 2023 se déroule à Davié (environ 26 km au nord de Lomé).

L’INAM, à travers cette session de formation, veut collaborer « efficacement » avec les professionnels des médias pour une assurance maladie universelle « viable ». Ce qui passe par le partage des fondamentaux de l’assurance maladie universelle (AMU).

« Nous allons essayer de donner des éléments de langages, les grandes problématiques pour permettre aux journalistes de parler de l’assurance maladie de façon plus approfondie, plus efficace. Quand on avait commencé avec les agents publics et assimilés, vous nous avez accompagnés. Nous voudrions que cette mobilisation soit beaucoup plus forte lorsqu’on va aller vers le lancement des activités de la couverture maladie universelle », a souhaité Komigan Adogli, chef département Etude et Stratégie de l’INAM.

En effet, avec la phase pilote de l’AMU, l’INAM débutera avec un paquet de soins basique qui prend en compte que les soins essentiels. « Lorsque nous allons construire ensemble ce panier, sûrement qu’il y aura des insatisfactions. Les gens vont venir vers vous. Si vous savez là où on est dans notre phase de développement, vous saurez réagir et vous saurez animer vos différentes émissions », a fait comprendre M. Adogli.

Selon Hugues Tchibozo, expert international en assurance maladie universelle, l’AMU est un mécanisme de couverture de risque maladie destiné à protéger à terme l’ensemble de la population à l’échelle d’un pays. « C’est un mécanisme salutaire. C’est un ciment d’unité, d’unification. C’est un socle de protection sociale qui va permettre à toutes les citoyennes et à tous les citoyens du Togo d’être protégés contre les conséquences financières du risque maladie. Sa mise à œuvre appelle l’accompagnement d’une kyrielle de partie prenante et parmi elle les médias sont en très bonne position », a-t-il expliqué.

Le Gouvernement Togolais s’est engagé à étendre progressivement les mécanismes nationaux de protection sociale à toutes les populations. Dans cette optique, la couverture maladie universelle a été prise en compte parmi les priorités dans le Plan National de Développement (PND) 2018-2022 et la feuille de route du Gouvernement « Plan Togo 2025 ».

Le processus d’implémentation de la couverture maladie au profit de toutes les populations a commencé en 2009. La mise en place d’un régime obligatoire d’assurance maladie pour les agents publics et assimilés a été la première étape vers une couverture maladie universelle. La gestion de ce régime est assurée par l’Institut national d’assurance maladie (INAM). Dans la perspective d’étendre la couverture santé à toute la population, la loi instituant l’assurance maladie universelle (AMU) est adoptée le 18 octobre 2021.