Les élections législatives et régionales : l’Union africaine note un processus inclusif

0
281

La Mission d’observation électorale de l’Union africaine (MOE UA) qui a suivi le déroulement des élections législatives et régionales du lundi 29 avril 2024, a relevé un processus inclusif et sans incidence. La délégation, dirigée par Calixte Aristide Mbari, a rencontré le Président Faure Gnassingbé ce mardi 30 avril 2024 pour partager ses conclusions.

La MOE UA a souligné la participation de tous les partis politiques au processus électoral, un élément crucial selon Calixte Aristide. De plus, l’augmentation de la participation des femmes a été saluée, et l’UA a encouragé le Togo à continuer ses efforts pour une représentation plus équilibrée des femmes à l’Assemblée nationale et dans les conseils régionaux.

« La première impression, c’est le fait que tous les partis politiques aient pu participer à ce processus. C’est un élément fondamental. Il faut saluer tous les acteurs politiques togolais qui ont pris l’engagement de se présenter dans cette course afin de renforcer l’ancrage démocratique donc la cohésion dans le pays.  C’est un élément fondamental », a souligné Calixte Aristide Mbari

Outre l’UA, la CEDEAO et d’autres institutions régionales et locales ont également déployé des équipes d’observation à travers le pays pour superviser ces élections importantes.