La 3ème édition du Fesma s’annonce avec d’importantes innovations

0
381

La troisième édition du Festival la Marmite (Fesma) se tiendra du 15 au 21 avril prochain sur l’esplanade du palais des congrès de Lomé autour du thème « les enjeux de la transformation agricole et de la valorisation des produits locaux ». L’annonce a été faite le jeudi 22 février 2024 par les organisateurs au cours d’une conférence de presse à Lomé.

Cette nouvelle édition sera marquée par d’importantes innovations. La première innovation est l’activité « Ma Journée à la Ferme » prévue pour le 7 avril 2024, soit une semaine avant le début officiel du festival.   Il s’agit d’une escapade champêtre à Amoussoukopé pour faire une expérience complète de la ‘’Ferme à l’assiette’’ qui est le slogan de l’évènement. « Au cours des deux premières éditions, on a davantage mis le focus sur l’assiette. On n’a pas suffisamment valorisé la ferme. Cette année, on a décidé d’aller à la ferme. Il s’agit simplement d’amener des participants qui se seraient inscrits bien évidemment dans une ferme à Amoussoukopé pour y passer la journée », a informé le commissaire général du Fesma, Jean-Paul Agboh-Ahouélété.

Ainsi de mini activités sont au programme de cette descente dans les champs. Les participants vont découvrir le travail du fermier, faire du jardinage et récolter les produits. Ces derniers vont servir à un atelier de cuisine animé par des Chefs qui sera suivi d’un déjeuner sur place et une expérience des jeux traditionnels.

Le 15 avril, l’Université de Lomé va abriter dans le cadre du Fesma un colloque international autour du thème de l’édition 3 du festival pour ainsi marquer le soutien de l’établissement d’enseignement supérieur à l’initiative.

Outre ces deux activités, le FESMA 2024 sera marqué par de nombreux ateliers de cuisine avec l’animation des chefs cuisiniers du Togo et d’ailleurs. Des tables rondes sont aussi au programme avec une journée dédiée au pain local. Elle va se dérouler autour du thème : « Promotion du consommer local : comment réduire notre dépendance vis-à-vis des produits importés ? ». Une occasion de découvrir la fabrication du pain et des produits pâtissiers à base de farines locales. « Cette année, nous nous associons à Fesma à travers un certain nombre d’activités notamment celle qui vise à promouvoir le pain local. Nous voulons promouvoir ces pains et produits pâtissiers fabriqués à base de farines locales développés au Togo », a promis Tata Yao Ametoenyenou, directeur exécutif du OADEL.

L’autre innovation de cette édition est le lancement le 17 avril de la « Journée de l’Alimentation scolaire » autour du thème : « Les enjeux de l’alimentation scolaire et de la pérennisation des cantines scolaires ». Il s’agit de réunir les acteurs de la cantine scolaire pour discuter du contenu des plats que les enfants mangent dans les cantines scolaires et d’accompagner les ‘’mamans cantines’’ à élaborer des menus à base de produits locaux, de produits nourrissant pour les enfants. Un jogging est également prévu dans la matinée du samedi 20 avril à travers les artères de la ville de Lomé et chuter sur l’esplanade du palais des congrès.

Comme pour les deux éditions précédentes, un dîner gastronomique de Gala réalisé par les Chefs togolais et étrangers du FESMA aura lieu à Hôtel Sarakawa suivi d’un Concert avec la présence d’artistes de renom.

Pour cette édition, le Fesma va accueillir des exposants venus de toute la chaîne de valeurs de la ferme à l’assiette, notamment les chefs, les cuisiniers, les producteurs, les transformateurs, les industriels, les distributeurs, …). Les organisateurs parient sur près de 50.000 visiteurs.

Le FESMA a pour ambition affichée d’être un événement culturel fédérateur et inclusif de référence au Togo, inscrit à l’agenda international de façon périodique, à l’instar des festivals de la mode, du cinéma ou encore de la musique auxquels sont associés les noms de certaines capitales africaines. L’événement est soutenu par l’Union des acteurs de la gastronomie togolaise (UAGT) et d’autres structures.