Cour constitutionnelle : Boukpessi et Meyisso ont prêté serment

0
185

Les deux nouveaux membres de la Cour constitutionnelle, Payadowa Boukpessi et Kwame Meyisso ont prêté serment ce 20 avril 2024 à Lomé. C’était devant le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Le numéro 1 de la République a reçu le serment des deux nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle du Togo. Une cérémonie qui s’est déroulée solennellement en présence de la Cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé, de la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan, des présidents d’institutions de la République, des membres du gouvernement, des diplomates, des officiers supérieurs des Forces Armées Togolaises (FAT) et des autorités traditionnelles.

Les nouveaux membres sont invités à s’engager pour accomplir la mission qui leur incombe. « Votre rôle est essentiel dans le maintien de l’ordre constitutionnel et de la protection des droits fondamentaux de nos concitoyens. Au regard des états de service élogieux qui sont les vôtres, votre responsabilité professionnelle et institutionnelle, je sais que notre pays va compter sur votre intégrité et votre sens de la justice, sur votre impartialité et votre sens de responsabilité ainsi que l’attachement au respect des droits humains et à la transparence », a commenté Faure Gnassingbé. Il ajoute : « Je sais que notre pays pourra compter sur votre intégrité et votre sens de la justice, sur votre impartialité et votre responsabilité, ainsi que sur votre attachement au respect des droits humains et à la transparence ».

La Cour constitutionnelle est l’organe chargé d’assurer la primauté effective de la constitution. Au Togo, elle est composée de 9 membres de probité reconnue, pour un mandat de 6 ans renouvelable, une seule fois.