Un nouveau cadre de coopération entre le Togo et le Système des Nations Unies

0
501

Le Togo et le Système des Nations Unies viennent de sceller une nouvelle convention de coopération. Le document, signé par les deux parties ce mardi 14 février 2023, a pour objectif d’assurer plus d’inclusivité dans les différentes interventions du Système des Nations Unies notamment la santé, l’éducation, la sécurité, les énergies et l’environnement.

Le document renforcera les actions des 8 agences du Système des Nations Unies sur les 4 prochaines années dans le pays notamment de 2023 à 2026.  Leurs interventions seront plus collectives, cohérentes et intégrées et aux priorités de développement du gouvernement en liens avec les objectifs de développement durables. De fait, environ 150 milliards de FCFA seront débloqués pour les différents secteurs cibles.

« A travers la présente cérémonie, tous les signataires acceptent le contenu dans le cadre de coopération et s’engagent à œuvrer ensemble à la réalisation des résultats attendus à savoir la participation des populations vulnérables à l’économie, l’accès aux droits et à des services publics de qualité à toutes les instances géographiques, une gouvernance plus efficace et plus inclusive en vue de la sécurité et de la paix. », a indiqué Aliou Mamadou Dia, représentant résident du PNUD au Togo.

Le document, en effet, est la résultante d’une consultation intersectorielle et intergénérationnelle engagée depuis 2021. Selon Sandra Ablamba Ahoéfavi Johnson, ministre, Secrétaire Générale de la présidence de la République, le présent cadre de coopération va contribuer certainement à la réalisation des ambitions de la feuille de route gouvernementale à travers trois priorités.

Il s’agit de faire la promotion d’une croissance plus inclusive, génératrice d’emplois et renforçant la résilience dans un environnement durable ; d’accompagner le relèvement du niveau de développement du capital humain, l’amélioration des services sociaux de base et l’inclusion sociale ; et de consolider la cohésion sociale pour la promotion d’une gouvernance plus inclusive, efficace et redevable.