Après Kara, Faure Gnassingbé lance la construction d’un Centre régional de mécanisation agricole à Kpalimé

0
686

Le ton est donné pour la construction d’un Centre régional de mécanisation agricole (CRMA) dans la zone Plateaux Ouest. Le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a procédé à la pose de la première pierre de l’édifice ce 09 juin 2023 à Kpalimé plus précisément à Tové.

Il s’agit du deuxième centre de ce genre prévu sur les six envisagés par le pays à l’échelle nationale. Ce centre, en effet, permettra d’améliorer significativement le taux de mécanisation agricole et de couvrir les besoins des populations de la région. Selon le ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, Antoine Lékpa Gbégbéni, ce nouveau tout comme les autres va « contribuer à l’amélioration de la productivité et des rendements agricoles ». Une vision du Chef de l’Etat pour le monde agricole.

L’infrastructure va être construite sur le site de l’Institut national de formation agricole (INFA) de Tové. Elle sera composée, entre autres, d’un atelier de fabrication de machines agricoles et du matériel d’irrigation et d’un atelier mécanique pour l’entretien préventif et curatif des équipements.

Comme particularité, le CRMA de Kpalimé va abriter un laboratoire ultra moderne pour l’analyse des sols, l’établissement et la mise à jour de la carte de fertilité des sols, le contrôle qualité des engrais…

Par ailleurs, est également prévu sur le site un centre d’appel pour le soutien continu aux producteurs, une ferme modèle pour démontrer les bonnes pratiques agronomiques ainsi qu’un réseau de conseillers agricoles pour accompagner et renforcer les capacités des agriculteurs dans les préfectures d’Agou, Akébou, Amou, Danyi, Kloto, Kpélé et de Wawa.

La construction et la gestion des Centres régionaux de mécanisation agricole (CRMA) relèvent d’un système de partenariat public-privé.  Celui de Kpalimé va bénéficier de l’appui de l’Office chérifien des phosphates (OCP) Africa.

Faut-il le souligner, le Chef de l’Etat a fait d’une pierre deux coups.  Le Conseil des ministres était délocalisé dans la zone ce vendredi. Les projets de décret examinés au cours de la réunion portent notamment sur les conditions d’accès à la profession de routier, la réglementation de l’exploitation des véhicules à moteur affectés au transport public urbain, l’approbation du document national de politique forestière. Des communications relatives au lancement de la campagne nationale de reboisement 2023 et à la situation des différents fonds d’État ont été écoutées.