Région des Savanes : des formations sanitaires réhabilitées au bonheur des populations

0
381

Des formations sanitaires ont été réhabilitées et réceptionnées provisoirement en ce mois d’août dans la région des Savanes, l’extrême nord du Togo.  Une action qui rentre dans le cadre de la vision du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé qui œuvre pour une couverture santé universelle au Togo.

La réception provisoire des ouvrages a été faite du 17 au 27 août 2023 par les services techniques du ministère de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, du ministère de l’économie et des finances, du ministère du désenclavement et des pistes rurales, ainsi que de celui des travaux publics. Les travaux, d’un coût total de trois milliards neuf cent deux millions trois cent trente-trois mille deux cent soixante-sept (3 902 333 267) francs CFA, ont été lancés en novembre 2022 dans le cadre du Projet Services de Santé Essentiels pour une Couverture Sanitaire Universelle (SSEQCU).

La réhabilitation a concerné soixante formations sanitaires. Dans chaque structure, l’initiative a permis de rénover le bloc médecine, le bloc maternité, le logement du Responsable de la formation sanitaire, le logement de l’accoucheuse, la construction d’une paillote de mobilisation, la construction de blocs de latrine, la construction ou la rénovation d’incinérateur, ainsi que la construction d’une clôture de façade de cent (100) mètres.

Les entreprises avaient dans leur cahier des charges, entre autres, la reprise ou la révision de la toiture, le colmatage des fissures, le revêtement en carreaux au mur et au sol, la révision ou la reprise de l’installation électrique, le vidange des fosses existantes ou la construction de nouvelles, la protection de la fondation avec aménagement de rampe d’accès, ainsi que la reprise systématique de la peinture.

Soutenu par la Banque mondiale, le projet Service de Santé Essentiels de Qualité pour une Couverture Sanitaire Universelle (SSEQCU) est mis en œuvre dans toutes les régions. Il a pour objectif de développement de fournir des soins et des services de santé essentiels aux femmes, aux enfants, aux pauvres et aux personnes vulnérables en vue de la réalisation de la couverture sanitaire universelle.

L’initiative rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la Couverture Sanitaire Universelle (CSU) qui figure parmi les priorités de l’action gouvernementale, notamment de la feuille de route 2020-2025, en son troisième axe, programme 03 (P3) intitulé « Mise en place d’une Couverture Santé Universelle ». Elle s’articule autour de cinq composantes : augmentation de la demande et de l’offre de services de santé et de nutrition de qualité ; rapprochement des établissements et services de santé des ménages ; renforcement du régime national d’assurance maladie sociale ; amélioration de l’intendance, de la surveillance et de la gestion ; et Composante d’intervention d’urgence (CERC).