Université de Lomé : les premiers boursiers de l’Ecole polytechnique attendus en France

0
838

Six étudiants dont deux filles en Master 1 à l’Ecole polytechnique de l’Université de Lomé (EPL) bénéficient des bourses de mobilité du programme Erasmus et celui de l’IMPACT. Ainsi, ils passeront le second semestre de l’année universitaire 2022-2023 dans les universités françaises.

Ils se répartiront entre l’Université de Technologie de Troyes (UTT) et l’Université de Technologie de Belfort Montbéliard (UTBM). Chaque étudiant sélectionné, informe-t-on, bénéficie d’une bourse de cinq (05) mois qui correspond à la durée de leur séjour en France.

En effet, l’Ecole Polytechnique de Lomé (EPL) mise sur une formation supérieure de qualité en faveur de ses apprenants et entend développer des relations de partenariat sur le plan national ainsi qu’à l’international grâce au programme international Erasmus et au Projet PEA-IMPACT dont l’ambition est de   faciliter la mobilité des étudiants durant leur séjour dans les pays d’accueil. Comme avantages, permettre aux étudiants d’être en contact avec un nouvel environnement d’étude et de bénéficier de l’expérience des autres à travers le brassage culturel. « Il s’agit d’un gain pour les étudiants de l’École Polytechnique de Lomé grâce à son adhésion au programme international Erasmus et son partenariat avec les deux universités de technologie de Troyes (UTT) et de Belfort Montbéliard (UTBM), à travers le Projet PEA-IMPACT », indique-t-on.

Par ailleurs, au-delà d’enrichir leur curriculum vitae et d’explorer d’autres horizons dans leurs domaines respectifs, « le plus grand avantage de la mobilité académique est la possibilité offerte aux boursiers de préparer deux cursus professionnels en une année sanctionnée par deux diplômes ».

Née de la fusion de l’Ecole nationale supérieure des ingénieurs (ENSI) et du Centre Informatique et de Calcul (CIC), l’Ecole polytechnique de Lomé (EPL) est créée le 16 juillet 2021 par arrêté n° 090 bis/2021/MESR. Elle a pour mission d’assurer aux étudiants, une formation de qualité   pour mettre à la disposition de l’administration togolaise et les entreprises, des compétences avérées en ingénierie de pointe et technologies grâce au soutien des partenaires comme ceux du projet PEA-IMPACT.