Inondation à Lomé : le bilan selon l’ANPC

0
522

Le mercredi 12 juin 2023, une forte pluie s’est abattue sur la ville de Lomé, occasionnant des cas d’inondation dans plusieurs quartiers de la capitale. L’Agence nationale de la protection civile (ANPC), dans son rôle régalien, a dressé le bilan de la situation post-pluie et a également pris des mesures pour limiter les dommages.

Après la pluie, l’ANPC note une situation moins critique avec de faibles dégâts dans les bassins de rétention d’eau de Todman, Kortho, Avedji 1, Avedji 2, Agbalepedo, Tokoin Tame, Agoè-Assiyeye, Cap Champion, Leo 2000, Ségbé et dans les localités environnantes comme Togo 2000, Légbassito, Agoè Dangbessito, Agoè Bokpokor, Agoè Fabienne, Agoè Assiyéyé et Démakpoè, et Togbékopé.

Par contre les dégâts sont énormes et la situation était inquiétante dans d’autres quartier notamment Novissi, Boulevard de Kara (rails d’Adéwui), Boulevard des armées (Carrefour Adjale), Ahanoukopé et Place Bonké (où la lagune a débordé), Hédzranawoe (derrière Hôtel El Doria), Tokoin Gbadago, Atikoumé, Légbassito. « Plusieurs maisons sont inondées mais l’évacuation des eaux est quasi impossible au risque de créer d’autres situations critiques ailleurs », a souligné l’ANPC suite à sa descente dans ces quartiers.

Malgré ce bilan alarmant, les techniciens de l’ANPC rassurent en relevant que la situation n’est que passagère après le temps d’écoulement des eaux.

Pour limiter les dégâts causés par la pluie, l’ANPC a pris plusieurs mesures, comme le déclenchement du système de pompage et d’évacuation des eaux, la ronde des équipes d’alerte, la coordination avec les maires pour les dispositions à prendre et la mise en alerte des acteurs (CSP; Direction de l’assainissement, ANASAP).