La 18ème foire internationale de Lomé s’ouvre au grand public

0
509

La Cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé a donné le ton ce 23 novembre 2023 pour le démarrage officiel des activités de la 18ème foire internationale de Lomé. De différents opérateurs économiques nationaux et étrangers sont présents sur le site avec une très forte délégation égyptienne.

22 opérateurs économiques égyptiens sont signalés à Lomé pour l’occasion. Les différents secteurs à découvrir sur le site sont, entre autres, l’artisanat, l’industrie, l’énergie, les BTP, le tourisme, les services, la mode, l’ameublement et la décoration, le divertissement et la décoration. Des pavillons sont aménagés et mettent à l’aise les opérateurs économiques dans leurs installations. Sur l’esplanade du site, des tentes en forme conique joliment dressées abritent également des expositions et retiennent l’attention de tout visiteur.

L’une des innovations majeures de la 18è FIL est le TOGO MALL, une boutique dédiée aux produits togolais. Il s’agit, selon Alexandre de Souza, directeur du Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF), du premier supermarché profondément et génétiquement togolais. « TOGO MALL restera en permanence votre boutique privilégiée du made in Togo sur le site du CETEF à compter de ce jour », a-t-il renseigné.

Durant les 12 jours que va durer la foire, les visiteurs vont découvrir les jeunes opérateurs économiques togolais promus par la GIZ, le village des artisans…  « Pour mieux découvrir les trésors du pays, rencontrer les Nanas Benz, apercevoir les grands patrons et discuter avec certains, il vous faut revenir, non pas une fois, ni deux, mais 3 à 4 fois, car nous avons réuni sur ce site et pour votre plus grande satisfaction, plus de 1000 exposants représentant une palette diversifiée de l’écosystème économique du pays », a informé le directeur du CETEF.

Le thème retenu pour la 18è FIL est : « connecter les marchés pour une forte croissance des échanges commerciaux ». Selon la ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Consommation Locale, Kayi Mivedor, cela « cadre parfaitement avec la vision du Chef de l’Etat de renforcer l’attractivité de notre pays auprès des investisseurs ». Elle a convié les exposants à participer activement aux différents conférences et panels inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre pour échanger, partager, et améliorer leurs performances commerciales.

A part l’Egypte, le Mali, le Ghana, le Burkina-Faso, le Benin, le Sénégal, le Pakistan, l’Iran, la France, le Maroc, l’Allemagne, la Syrie, la Turquie, les USA, et l’Israël sont également représentés à la 18ème FIL.