La gastronomie ouest-africaine sera à l’honneur en Avril prochain à Lomé

0
410

La capitale togolaise accueille du 27 avril au 2 mai 2024 le Festival gastronomique d’Afrique de l’Ouest (WAFFEST).  L’évènement a été lancé officiellement ce 14 décembre 2023 à Lomé.

Le WAFFEST qui sera à sa sixième édition l’année prochaine est lancé conjointement avec le Championnat Culinaire sur la Gastronomie Togolaise (CHACUGATO) qui fêtera ses cinq ans.

Au Togo, l’organisation du WAFFEST est confiée à l’Union des acteurs de la gastronomie togolaise (UAGT). Il s’agit, informe-t-on, d’un concours destiné au prime abord aux Chefs ouest-africains. « Ensuite, il y a des concours ouverts à n’importe quel pays africain ou européen. L’objectif, c’est de valoriser le patrimoine culinaire africain. Nous avons passé des décennies à faire la promotion de la gastronomie occidentale. Il est temps que nous revenions et adoptions la cuisine africaine. C’est la raison qui sous-tend l’organisation de cet évènement », a expliqué Aziz Awesso, président de l’UAGT.

Le rendez-vous de Lomé sera riche en activités. Une dizaine de compétitions sont annoncées, entre autres, en pâtisserie, en boulangerie et en cuisine chaude.  Des MasterClass et des expositions des produits agricoles ouest-africains vont meubler cet évènement. « 14 pays ouest-africain seront là. En dehors de ces 14, il y aura des pays de l’Afrique australe, centrale et du Nord également. Pour l’instant, nous avons 32 pays qui se sont prononcés », a informé le Chef Aziz Awesso.

L’édition 2022 du WAFFEST s’est déroulée au Ghana et a regroupé, entre autres, des pays comme le Bénin, la Gambie, la Sierra Léone, le Soudan, l’Afrique du Sud, le Botswana, le Kenya et le Togo.

Avec une vision qui n’est pas loin du WAFFEST, le CHACUGATO a pour objectif de promouvoir les saveurs togolaises à travers la valorisation des produits locaux et de la cuisine locale. Il s’agit, selon les organisateurs, de préparer la transition de la gastronomie occidentale vers la gastronomie togolaise.