Pius Agbetomey quitte le gouvernement pour raisons de santé

0
450

L’information est tombée tard dans la soirée du 17 janvier dernier. Dans son édition de la nuit, la télévision nationale (TVT) a annoncé le départ du gouvernement du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation, Pius Kokouvi AGBETOMEY, remplacé par Guy Mipamb NAHM-TCHOUGLI, auparavant juge à la Cour constitutionnelle et professeur de droit à l’Université de Lomé. Si Lomé bruisse de rumeurs sur son limogeage, l’ancien magistrat a en réalité quitté l’équipe de Mme Victoire TOMEGAH-DOGBE pour raisons de santé. 

Selon nos informations, Pius AGBETOMEY souffrait depuis plusieurs mois de troubles de vue. Ces problèmes de santé,  susceptibles d’affecter ses performances dans un secteur comme la justice, où la confiance des justiciables est déterminante pour la paix civile et celle des investisseurs pour le développement économique, expliquent son départ du gouvernement. «  Aucun texte ne dit qu’il faut avoir commis une faute pour ne plus être ministre ou encore que la sortie du gouvernement est nécessairement un limogeage », commente cette source gouvernementale , comme pour mettre fin aux spéculations. «  Dans le cas d’espèce, le sortant se voit accorder un droit au repos mérité, après plusieurs années de bons et loyaux services » conclue-t-elle.

De fait, il faut mettre au crédit du désormais ex-Garde des Sceaux, juriste aux compétences avérées, plusieurs réformes qualitatives dont l’adoption du nouveau statut des magistrats, l’élaboration de nouveaux codes de procédure civile et pénale, la dématérialisation des actes et  la numérisation des services judiciaires, le recrutement de magistrats et de greffiers, l’installation des  maisons de justice,  la création des tribunaux de commerce et des chambres administratives etc..