Victoire Dogbé, Sandra Johnson, Abira Bonfoh, ces Togolaises inspirantes dans la zone francophone

0
515

Victoire Tomégah-Dogbé, Sandra Ablamba Johnson, Abira Bonfoh et sept (7) autres femmes togolaises inspirent dans le monde francophone. C’est ce qu’indique la Plateforme Femmes Inspirantes à travers son classement des « 100 Femmes noires inspirantes du 21ème siècle ». Ces distinctions viennent consacrer la promotion du leadership féminin ainsi que la valorisation des compétences et de l’expertise des femmes dont le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, a fait un axe important de sa politique

Dans ce classement de la 2è édition Spéciale Afrique & Diaspora francophone, publié le 9 janvier 2024, la cheffe du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé, et la ministre secrétaire générale de la présidence de la république togolaise, Sandra Ablamba Johnson ainsi que la députée, 1ère questeur  de l’Assemblée nationale,  Abira Bonfoh figurent  dans la catégorie des femmes politiques. Dans la même catégorie, se retrouvent Rose Kayi Mivedor, ministre chargée du Commerce et Myriam Dossou-d’Almeida, ministre du Développement à la base.

Dans la catégorie « Femmes cadres et cheffes d’entreprise », Aissatou Diallo et Estelle Komlan, respectivement directrice de communication et marketing de Togocom et directrice de la salle des marchés du Groupe Orabank se sont illustrées.

La judokate franco-togolaise, Clarisse Agbégnénou pour sa part s’est distinguée dans la catégorie femmes pilotes/ sport, alors que Kayi Dogbé, directrice de KD Groupe et Delali Damessi, chroniqueuse dans l’émission  » Le chœur des Femmes  » sur Canal+, sont classées dans les catégories « Femmes entrepreneures et femmes des arts et médias »

Rappelons que les engagements de Faure Gnassingbé pour la promotion et l’égalité genre, ont  permis au Togo d’être classé en 2021 comme premier pays dans le monde où les femmes sont aux commandes, selon un sondage de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Avec une part de 70% de femmes à des fonctions dirigeantes, le Togo était classé devant la Russie (46%), la Suède (42%), les Etats-Unis d’Amérique (41%) et la France (36%).