Incendie du marché d’Agoè-Assiyéyé : ces mesures urgentes d’accompagnement des victimes

0
664

En moins d’un mois après l’incendie d’une grande partie du marché d’Agoè-Assiyéyé, le gouvernement togolais a mis le paquet pour accompagner les victimes dans la reprise de leurs activités. Dans un communiqué en date du jeudi 11 janvier 2024, l’exécutif a fait le point des mesures prises.

Sur le plan logistique, le gouvernement a aménagé le site de Togo Grain, situé à quelques encablures du marché ravagé par l’incendie et du carrefour Bleu, pour abriter provisoirement les victimes. Cet espace aménagé expressément accueille près de trois mille commerçants qui ont repris depuis le lundi 8 janvier leur commerce. Ils sont précisément répartis sous les 42 hangars que comptent le site provisoire.

L’autre mesure prise par les autorités du pays, est la facilitation de l’accès au crédit. Grâce aux concertations avec les différents acteurs, un moratoire d’un an a été accordé aux victimes pour effectuer le remboursement des encours de crédit à la date du sinistre. Pour faciliter la reconstitution de leur capital, un crédit relais à taux 0% a été retenu pour elles.

Également, le gouvernement a décidé d’étendre le programme Assurance du Fonds national de la finance inclusive à hauteur de 50% pour toutes les victimes, et de 100% pour les bénéficiaires du programme du FNFI. S’ajoute aussi « l’ouverture du guichet de financement pour tous les services financiers décentralisés intervenant sur le marché sinistré ».