CAN 2024 : Canal+ ou New World Tv, qui va diffuser les matchs ?

0
1872

En novembre dernier, la chaîne togolaise New World TV annonçait en grande pompe devant un parterre d’invités dont l’ex-footballeur Emmanuel Adébayor, avoir décroché les droits exclusifs de diffusion en clair et payants de toutes les compétitions de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour une période de 3 ans. Pourtant, à quelques jours de l’ouverture de la 34è édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, Lomé voit fleurir d’affiches géantes de  Canal+, indiquant que le groupe français est le diffuseur de la compétition. Alors, New World TV ou Canal+, sur quel bouquet suivre les matchs ?

Ce qu’il faut noter est que le droit tv  pour la diffusion de la CAN jusque-là détenu exclusivement par le groupe Canal+ est dorénavant acquis également par New World TV, suite à l’élargissement du nombre de diffuseurs par la CAF. Le média togolais va ainsi diffuser les compétitions de la CAN durant les 3 prochaines années.

Cette nouvelle acquisition de droit télé par New World TV après avoir arraché seul celui de la Coupe du monde pour le compte de la zone Afrique francophone, crée désormais une concurrence sur le marché de diffusion des événement sportifs.

Selon la direction de New World TV, le média va retransmettre dans 46 pays africains les compétitions de la CAF. Pour le compte de la CAN qui s’ouvre demain, le groupe a déjà attribué les droits à une quarantaine de télévisions. Parmi elles, la Radio Télévision Sénégalaise (RTS),  Gabon 1ère,  la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI), la Radiodiffusion Télévision Guinéenne (RTG), la Cameroon Radio Television (CRTV),  Télé Tchad, l’Office de Radio et Télévision du Mali (ORTM), la Radio-Télévision Nationale Congolaise (RTNC) ou encore la Télé de Guinée-Bissau (TGB).

Quant au Groupe Canal+ qui a conclu un accord avec la CAF et le groupe Lagardère Sport depuis 2017, il va continuer à diffuser les rencontres sur ses différentes chaînes sport dans les pays où il est présent. Alors que certaines télévisions à qui le média togolais attribue les droits étaient dans le giron de Canal+.

Canal+ préparé à la concurrence

Pour David Mignot, directeur de Canal+Afrique, le groupe s’est préparé à la concurrence. Même n’étant plus le diffuseur exclusif, il espère attirer le plus grand nombre de téléspectateurs en Afrique. De fait, il a lancé depuis le 14 décembre la chaîne Canal+CAN dédiée exclusivement à la compétition.

La chaîne met également en avant ses journalistes de renom tels que Vincent Radureau, Charles Mbuya, Lilian Gatounes et Salim Baungally, ainsi que les Philippe Doucet, Cédric Kanté,Fousseni Diawarra,Claude Leroy,Nabil Djelit,Guy Demel. Ceux-ci mettront leurs expertises au service du groupe avant, pendant et après les matchs à travers des plateaux de débrief.

2500 contre 5000 FCFA

Désormais avec 5000 FCFA déboursés, l’abonné Canal+ peut suivre tous les matchs de la CAN 2023, alors qu’il fallait en moyenne 10.000 FCFA pour avoir accès aux rencontres de la même compétition chez le même diffuseur il y a quelques années. C’est une manière pour Canal+ de faire profiter la CAN à tous ses abonnés, confient  ses responsables.

De son côté, New World TV  offre tous les matchs de la CAN à ses abonnés à 2500 FCFA, soit la moitié de l’offre de son concurrent. La chaîne togolaise propose la retransmission depuis Lomé des rencontres  en français, en anglais, en portugais, mais aussi dans des langues africaines telles que le lingala, le wolof, le bambara, le Souahili et  l’éwé.

Notons que selon les informations, l’acquisition des droits TV a coûté 1,7 million de dollars à New World TV.